Profil personnel

Pianiste concertiste, virtuose et chef d'orchestre, Brian Stanborough, d'origine australienne, a donné ses premiers concerts à l'âge de huit ans et commencé sa carrière professionnelle deux ans plus tard grâce à Australian  Broadcasting Commission et d'autres radios importantes dans son pays.

 

C'est avec les célèbres pianistes Igor et Alexander Hmelnitsky que Brian Stanborough a fait ses études; membre des "Young Australian vedettes" pour ABC, il se produit régulièrement à la radio, la télévision et dans les Music Clubs et c'est pour ABC qu'il effectue une tournée de 67 récitals dans toute l'Australie. Parallèlement à sa carrière de pianiste concertiste, sa passion pour la voix l'amène à diriger des opéras tels que Le Mariage de Figaro, DonPasquale , La Bohême et des comédies musicales pour l'Australian Elizabethan Theater Trust, bien qu'il soit encore un très jeune musicien.

 

Brian Stanborough  poursuit  sa carrière en Europe et il s'établit à Londres  où il  remporte les bourses de British ArtsCouncil et Ralph Vaughan Williams qui lui permettent d'étudier dans la capitale britannique avec Claudio Arrau et  Brigid Wilde. Des tournées le conduisent dans tout le Royaume-Uni, en Suisse, en France et aux Etats-Unis. Sa passion pour la voix l'attire vers les grandes vedettes lyriques et il travaille comme collaborateur artistique ou accompagnateur avec bon nombre d'entre elles: Dames Joan Sutherland et Kiri Te Kanawa, Martina Arroyo, Montserrat Caballe, Leontine Price, Grace Bumbry, Placido Domingo…

 

Brian Stanborough travaille aussi comme assistant ou comme soliste avec de grands chefs d'orchestre: Warwick Braithwaite, Zubin Metha, Richard Bonynge, Henry Kripps, Georges Sebastian,Lorin Maazel, John Pritchard, Gian Franco Rivoli, maestro Veltri, Giuliano Carella, Roberto Benzi, , Diego Masson...

 

Membre de l'équipe musicale du Royal Opera Covent Garden, chef d'orchestre dirigeant des comédies musicales dans les théâtres du West End de Londres, Brian Stanborough n'en poursuit pas moins sa carrière de pianiste concertiste.

 

En 1976, Brian Stanborough est invité par Gérard Boireau, directeur du grand-théâtre de Bordeaux, qui l'engage comme assistant chef d'orchestre et lance très rapidement sa carrière en France. Il est alors très sollicité comme soliste ou comme chef d'orchestre par les théâtres de Montpellier, Marseille, Toulon, Reims, Toulouse, Rouen,Lille,Paris, Nice, Saint-Etienne, Nimes  et les théâtres d'outre-mer. Il reçoit  la médaille d’or de nombreuses villes...Bordeaux,  Montpellier, Toulon , Ajaccio , Reims, Nimes ..

 

Autant d'étapes françaises d'une carrière que Brian Stanborough mène aussi en Espagne, Allemagne, Belgique, Grèce, Italie, Scandinavie, Autriche où  il reçoit la médaille d'or « Robert Stolz »  à Vienne .

 

ll a été appelé à la tête de l'enseignement de piano du Conservatoire de Pampelune ( Espagne) par Aldo Ciccolini.

Il a  enregistré  plusieurs  disques et  CD  en soliste  et chef d’orchestre au Royaume Uni, en Australie,  France  et, en Belgique.

 

Il enregistre avec l'orchestre royal de Wallonie, dirige un programme Gershwin avec  the London Symphony Orchestra ( LSO ) au Barbican Center de Londres -programme pour lequel il est également pianiste soliste et ce concert lui vaut deux titres de "Musician of the year" décernés par Awards.

A Rouen, il dirige l'orchestre de Radio France pour la création de l'opéra Le Surmâle.  En 1986, il forme l'orchestre de chambre de Toulon et du Var avec lequel il effectue plusieurs tournées sur la côte méditerranéenne  et crée son propre orchestre, « Atlanta Camerata », qu'il emmène en tournée en Corse et dans le sud-ouest de la France. Il donne deux grands concerts pour l'UNESCO à Paris, à Cannes et s'investit dans des programmes musicaux originaux à l'occasion du 25e anniversaire du compositeur Robert Stolz (avec la soprano Denny Dayviss) ou du 300e anniversaire de la naissance de Montesquieu, avec les musiciens de  Atlanta Camerata.

En 1991 pour le Bicentenaire Mozart il réalise 40 concerts dont celui du Festival de Cannes à la fois comme Chef d'Orchestre et pianiste soliste avec "Atlanta Camerata" et  des récitals comme Pianiste Concertiste .

En 1996, Brian Stanborough effectue une tournée de récitals en Australie où il dirige également Norma et le Requiem de Verdi pour la saison d'inauguration de l'Australian Chamber Opera dont il est directeur de la musique et chef d'orchestre. A cette occasion, il emmène des solistes Français à Nouméa pour les premiers concerts lyriques et y donne également ... les premiers concerts scolaires.

Brian Stanborough enchaîne festivals et concerts dans les îles méditerranéennes –Corse  (  Bastia  et Ajaccio ), Sicile, Crète, en France au festival Art et Culture à Béziers, au Mai Musical de Bordeaux, au Festival  Jazz de Draguignan,  au Festival de Vichy, d’Aix en Provence, d’Orange, au Festival Méditerranéen ....,  en Italie à Torre del Lago au festival Puccini et à Verona  (où il reçoit un Oscar), à Athènes,  à Marrakech au Maroc...

Avec le Chœur International de Bordeaux il a dirigé deux Opéras « Didon et Enée » de Purcell et « Die Rosen der Madonna » de Robert Stolz (Opéra joué pour la première fois en dehors de Vienne), la Messe de Sainte Cécile de Gounod et différents concerts dont les 100 ans d’Opérettes Françaises, des Comédies musicales, West Side Story, des concerts de Noël, le Messie de Haendel, la Messe de Schubert…

Brian Stanborough a monté et dirigé en 2007 le premier Opéra donné en Crète, Madame Butterfly.

Il poursuit aujourd'hui sa carrière comme conseiller et directeur musical. Il  présente de nombreuses master class au Royaume-Uni, en Espagne, au Maroc et aux Etats-Unis ( Miami New World School of Arts).

 

La saison 2013-2014 le verra donner des récitals à Londres et dans le Royaume-Uni, en France, en Espagne et au Maroc. Il donnera un récital au Royal New Zealand Yacht Squadron à Auckland ainsi que des master class et des récitals  à l’Opéra  Factory Auckland, à Sydney et à Brisbane, en Australie.

 

 

portrait2015 IMG 0080 reduit

Copyright © 2015. All Rights Reserved.